Le bon plan hifi-télé-informatique

Publié le par Seheno

PrixBas-copie-1.gif
En fait, j'avais envie d'en parler tant je suis écoeurée de ce que j'ai appris  pendant un reportage  télé sur les  fournisseurs et les grands distributeurs.
En fait, dans ce documentaire, il était expliqué que d'une manière générale tous les grands distributeurs  type darty,, fnac et consort (je vais éviter de les citer tous pour la pub gratuite !) vendent leurs produits au même prix.
Jusque là pas de surprise puisqu'effectivement à article équivalent, ils se valent.
Autre information: ils sont soupçonnés de se mettre d'accord sur ler tarifs. Pas vraiment surprenant je dirais.




Mais là où ça commence à faire mal pour nous pauvre consommateur, c'est quand un entrepreneur connu pour vendre des télés, appareils photos et autres appareils  que tout individu lamda de notre époque se doit de posséder selon la norme de nos chers publicitaires nous révèle une vérité choquante.

Quant un fournisseur vend un élément , il envoie à son distributeur un ^papier donnant le prix d'achat et le prix conseillé de revente. Un exemple affiché à l'écran, une  télé acquise par le distributeur à 570 euros et avec un prix de revente à 1000 euros . Et en règle générale, les distributeurs nous le vendent à ce prix suggéré. Jusque là rien de fâcheux. Sauf que cet homme nous précise que personnellement, il ne respecte pas les prix qu'on lui recommande d'appliquerLa raison ? C'est que la différence de prix entre ce qu'il paie et le prix qu'il devrait appliquer est exorbitante. Il explique qu'il pratique des prix de revente bien inférieurs à  darty et consort ce qui ne l'empêche pas de bien vivre. Résultat des courses, l'enseigne rouge/lanche/noire respecte ce qu'on lui suggère.
Et conséquence pour notre homme d'affaires qui casse les prix, il a beaucoup de succès. Son magasin est toujours bondé. C'est normal quand il nous démontre qu'il vend un appareil photo lumix à 299 euros contre 399 euros ailleurs.

Le problème c'est qu'il n'est pas sûr de pouvoir garder sa boutique parce qu'il est en procès contre presque tous ses fournisseurs et le motif: il ne respecte pas leur prix conseillé !!!. . Durant toutes ces années, s'il a pu contunuer son activité de vendeur, c'est parce qu'il se bat pour garder le droit de revendre et trouve des vices de procédures dans les procès qui lui sont intentés.

Mais bientôt les procès auront réèllement lieu et il n'est pas assuré de gagner.  S'il perd sa boutique ferme.
Et quel perte pour nous ! Le nom de son magasin: Concurrence.

Il y avait aussi le témoignage d'un autre homme qui a monté sa boîte de revente mais il a dû très rapidement arrêter puisqu'il choississait de revendre à des prix délibérement inférieurs aux prix conseillés des fournisseurs. Cette politique lui a valu de la part de ces derniers: des arrêts d'approvisionnement, des menaces, des ruptures de contrat !

Et le comble du comble, c'est quand on apprend que les messages répétitifs nous informant  que "si on trouve moins chers ailleurs, nous serons remboursés de la différence" ne servent pas à nous indemniser d'une injustice mais font de nous à notre insu des délateurs. Et oui car une fois notre observation indiquée au grand distributeur, celui-ci se charge de sommer son concurrent de réajuster à la hausse son prix.


Ecoeurant non ?

Publié dans Humeur

Commenter cet article

soldes son hifi maroc 28/12/2012 11:28


Vraiment un amusement la lecture de votre article, le sujet est intéressant et les descriptions passent facilement..il s'agit d'un article à garder et à suggèrer aux autres !! merci pour les
rédacteurs de cet article.

Fressine 08/03/2008 17:53

Effectivement on se fait bien avoir jusqu'au bout et à tous les niveaux, on ne s'en rend jamais assez compte finalement sauf quand il y a des reportages de ce genre....C'est consternant !

Didou 29/02/2008 18:51

Ecoeurant, oui...Etonnant, non. On est tellement souvent pris pour des vaches à lait, à qui tout le monde (état, entreprises, etc...) doit soutirer un maximum de notre argent durement gagné, que c'est malheureusement devenu courant.Bravo aux associations de consommateurs qui arrivent à faire bouger ça. Mais c'est un peu le combat du pot de terre contre le pot de fer...

Seheno 02/03/2008 18:23

DIDOU: oui bravo aux associations de consommateurs , heureusement qu'elles existent pour signaler les abus mais c'est effectivement un combat difficile contre les géants de ma distribution et le pouvoir de l'information. Le consommateur n'est qu'une marionnette , peu ou mal infomrée !