Lecture: l'immortalité de Kundera

Publié le par Seheno



C'est la première fois que je lis cet écrivain français d'origine théchoslovaque pourtant très connu et très apprécié. L'immortalité c'est un des mutiplis sujets qu'il aborde dans son livre,  c'est l'éternité dans l'histoire, dans les mémoires, c'est le contraire de l'oubli. Les immortels ce sont les personnalités qui ont marqué nos différentes époques par le créativité, leur intelligence, leurs découvertes et/ou leur charisme. Il cite évidemment Goethe.

C'est aussi la première fois que je lis un écrit qui mêle en même temps histoires d'individus ordinaires et immortels comme Rodin, pensées de l'auteur sur la société actuelle et même intégration fantaisiste de Milan Kundera dans son histoire fictive. Ca donne un livre extrêmement bien écrit (entendre par là que c'est de la littérature et que l'expression écrite est excellente) qui demande beaucoup de concentration pour analyser ses réflexions et qui en même temps divertit puisque des personnages fictifs y interviennent avec beaucoup de vérité.

D'une manière générale, j'ai trouvé ses opinions sur la vie et l'être humain très justes. J'adhère à son idée comme quoi de nos jours il est "impossible de comprendre et  contrôler la réalité." Il critique la civilisation européènne occidentale avec beaucoup de pertinence. Y constate la montée de l'imagologie: la primauté de l'image sur la réalité. Opinion que je partage totalement.


Voici quelques extraites du livre:

"La honte n'a pas pour fondement une faute que nous aurions commise, mais l'humiliation que nous éprouvons à être ce que nous sommes sans l'avoir choisi, et la sensation insupportable que cette humiliation est visible de partout."


"C'est affreux, mais c'est ainsi : nous avons appris à regarder notre propre vie par les yeux des questionnaires administratifs ou policiers."

"Le pouvoir du journaliste ne se fonde pas sur le droit de poser une question, mais sur le droit d'exiger une réponse."

Ca m'a donné envie d'en lire d'autres de lui, et particulièrement "la lenteur" puisque nous vivons dans un monde "speedé" où tout va trop vite, tout est minuté et je ne doute pas que "la lenteur" peut apporter des réflexions très intéressantes sur la société.

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jess 12/03/2007 00:14

Salut, toi aussi a de tres belles photos.
Moins connu mais vraiment excellement je te conseille vivement la Valse aux Adieux de Kundera. C'est mon préféré, et j'en ai vraiment beaucoup lu à une époque. Par contre l'Ignorance et le Rideau m'on deçus. L'insoutenable legerté de l'être est incontestablement son chef d'oeuvre et tu as de la chance de ne pas l'avoir encore lu, c'est toujours merveilleux de découvrir un bon livre.
La valse aux adieux est sans doute le livre le mieux construit que j'ai jamais lus, il est intelligent et fin.
Voilà bonne lecture!

Seheno 15/03/2007 09:45

Merci pour toutes ces recommandations,  jess,  je n'ai plus qu'à aller faire un tour sur le site de la fnac :)

GinaFizz 10/03/2007 19:20

Je te conseille vivement "L'insoutenable légèreté de l'être", son oeuvre la plus célèbre. Elle concentre toutes les qualités de Kundera : humour, cynisme, considérations métaphysiques, forte accroche narrative...
Un bonheur ! :)

Seheno 11/03/2007 17:43

Et bien comme on dit, y a plus qu'à !Merci pour cette recommandation que je ne manquerai pas de suivre :)