Taken

Publié le par Seheno

taken.jpg

Le pitch: un couple divorcé continue à  se voir uniquement pour permettre à leur jeune adolescente Kim de garder des liens avec son père Bryan. La relation entre exs  est difficile car la mère éprouve du ressentiment par rapport à son passé de femme délaissée par un homme accaparée dans son travail d'agent secret.

Un jour, Kim, décide avec son amie Amanda de partir en voyage en Europe avec pour première destination Paris. Bien que très réfractaire et protecteur, Bryan finit par se résoudre à ce départ. Hélas, quelques heures plus tard, il assiste impuissant à l'enlèvement de sa fille en direct par téléphone.

Très vite il comprend qu'il n'a pas plus de 96 h pour la sauver et s'engage alors une impitoyable course contre la montre dans Paris, un Paris dévoilé sous ses pires aspects: prostitution, proxénétisme, mafia albanaise, traite des blanches et chantiers clandestins.  Ce père, prêt à tout pour sauver son enfant, mène son enquête avec beaucoup de méthode avec pour principale arme : ses talents acquis au service du gouvernement américain.

Au final, ça donne un film plein d'action, où tout va très vite, où le spectateur assiste à une avalanche de scènes de cascades de voitures, de combats et de tirs violents avec des acteurs qui interprètent très bien leur rôle:
 
- Bryan, brillament joué par Liam Nesson très connu par Star Wars mais aussi La liste de Chindler
- Famke Jennsen : ex-mannequin reconvertie très convaincante dans le rôle d'une mère froide 
- Maggie Grace: l'adolescente de 17 ans insouciante qui rêve de voyages et de devenir chanteuse va en peu de temps basculer dans la panique la plus totale.


J'ai beaucoup aimé ce film d'actions où on est sans cesse tenu en haleine par l'écran. Bien sûr, ça reste un film américain et donc tout est fait pour en mettre plein la vue à tel point que tout n'est pas crédible.

Cela dit, l'histoire m'a laissée quand même assez choquée et craintive dans la mesure où finalement, nous pauvres femmes, bénéficions d'une sécurité tout à fait relative. On est jamais à l'abri d'un enlèvement et/ou d'une agression et ce film tend à démontrer  qu'à tous les niveaux de la société, ce trafic très lucratif est soutenu. 

Il rappelle bien très fort les fameux conseils (souvent soulant, il faut le dire) de nos parents: " ne rentre pas trop tard", "ne monte jamais en voiture avec un inconnu".



Publié dans Cinema

Commenter cet article